publié le 10 février 2022

Cas clinique : névralgie du trijumeau

Traitement exclusif K-Laser Cube 4

 

Contexte

Le patient de 61 ans souffre depuis 2 mois dune névralgie du Trijumeau qui provoque des crises de douleur lancinantes (zone zygomatique, zone oculaire et partie frontale du côté droit du visage).

Les antinévralgiques (carbamazepine, Tegretol 400) ne le soulagent pas et causent des effets secondaires (vertiges et somnolence).

 

Objectif

Lobjectif recherché avec le traitement au K-LASER CUBE 4 est leffet antalgique le plus durable possible pour réduire la médication et ses effets secondaires. Sur l’échelle de Waas, le patient évalue sa douleur à 8-9 avant le traitement.

 

Traitement

Sont effectués 2 traitements consécutifs dune durée de 3 minutes et 18 secondes chacun : puissance moyenne de 4,80 W et pic à 9.6 W pour un total de 950 J par application. Les 4 longueurs dondes sont utilisées (660, 800, 905 et 970 nm) et chaque cycle individuel prévoit des fréquences variant de 2 à 20 000 Hz. Le traitement est donc de 6,36 minutes/séance.

  • Lors de la première application, on cible les zones douloureuses du visage.
  • A la deuxième application, on cible les points où la douleur est plus aiguë.
  • On fait 3 séances par semaine (lun-merc-ven) pendant 3 semaines.

 

Résultats

10 jours après, le patient réfère une diminution de la douleur quil évalue à 2-3 sur l’échelle de Waas et une diminution de sa médication (Tegretol 200).


Vous avez aimé cet article ? Partagez le !

Les derniers articles

Suivez toute notre actualité

 

Fusion entre K-LASER et INDIBACommuniqué de presse

INDIBA S.A et Eltech K-laser S.r.l, deux experts de l’innovation et leaders mondiaux dans leurs domaines respectifs unissent leurs forces pour un avenir commun et de nouvelles opportunités mondiales.