publié le 21 décembre 2022

K-clinique : Canal carpien

CONTEXTE PATHOLOGIQUE

Mme Z. âgée de 43 ans pratique l’orthodontie. Elle présente un syndrome du canal carpien bilatéral depuis 3 mois. Elle présente des douleurs dans la journée en particulier à l’appui et des fourmillements nocturnes. Un EMG effectué récemment retrouvait un discret syndrome carpien canalaire sensitif bilatéral.t.

 

TRAITEMENT

Cette patiente reçoit une première dose avec une visée cervicale pendant 45 secondes grâce au laser cube 4 en mode pulsé avec le programme « oedème » et un pic à 3W (longueurs d’onde 800 nm, 970 nm, 905 nm, 660 nm) pendant 45 secondes, puis une dose de 210J à même puissance avec le même programme sur la face palmaire des poignets et des doigts de la main.

Une séance par semaine est prévue sur ce modèle.

A la deuxième séance, la patiente signale un épisode de douleurs intenses pendant 12 heures, puis une diminution des fourmillements nocturnes avec stabilisation. Nous diminuons la dose à 125J avec un pic à 2W. La fois suivante, elle signale une douleur pendant quelques heures après la séance puis une diminution des fourmillements nocturnes et des douleurs dans la journée. Nous diminuons encore un peu la dose à 85J avec un pic de 2W.

Avant la quatrième séance, les fourmillements nocturnes ont disparu. Il persiste une douleur aux poignets qu’en hyperflexion. 50J avec un pic à 2W sont appliqués. A la cinquième séance la symptomatologie a disparu.

 

CONCLUSION

Cinq séances ont permis de supprimer la symptomatologie. Le laser cube 4 est donc utile dans le traitement du canal carpien.


Vous avez aimé cet article ? Partagez le !

Les derniers articles

Suivez toute notre actualité