publié le 28 juillet 2022

Les verrues mosaïques

Les verrues mosaïques sont un type de verrues généralement localisées au niveau de la plante des pieds. Il est possible d’en observer également sur les mains et autour des ongles.
Elles se constituent de plaques de peau plus épaisses formées par la coalescence de multiples petites verrues plantaires très rapprochées. Par ailleurs, elles sont superficielles et indolores.

 

Qu’apporte le laser dans le traitement des verrues mosaïques ?

  • Il est particulièrement adapté aux verrues mosaïques. En effet, on peut facilement doser les impacts lasers pour creuser chaque verrue selon sa profondeur et son étendue. Ainsi on peut cibler des zones de différentes tailles et profondeurs (très petites tailles à étendues) et aussi adapter la puissance à la sensibilité du patient si besoin.
  • Le but est de passer le laser point par point sur toute la surface de la verrue. Il faut recommencer avec des impacts lasers successifs en observant après chaque passage l’aspect et la couleur du fond de la verrue.
    Le nombre de passage diffère selon les profondeurs des différents bouquets de verrues.
  • Découvrir le protocole verrues.

 

La couleur de la peau au fond de la verrue évolue au fur et à mesure des impacts. Elle donne une indication sur la poursuite ou l’arrêt du soin :
– si la peau est jaune, il faut continuer d’impacter point par point le fond de la verrue
– si la couleur est rose, objectif atteint ! On arrête.

 

Les verrues mosaïques peuvent être très étendues. Cela induit une durée de séance plus longue, mais cela vaut la peine d’y consacrer le temps nécéssaire. En effet, le traitement ainsi réalisé au K-LASER donne de très bons résultats.

 

Astuce de Justine Fillonneau pour le traitement des verrues mosaïques : « Pour les très grosses verrues, si vous souhaitez gagner un peu de temps sur la séance, vous pouvez donner du duofilm ou autre traitement associé. Personnellement, je prends le temps de bien faire le soin car peu de solutions s’offrent aux patients pour venir à bout de leurs verrues et j’aime les aider à s’en débarrasser ! »

 

En moyenne, combien de séances sont nécessaires et à quel intervalle ?

  •  « C’est très dépendant de la verrue, de sa profondeur et son étendue, d’un éventuel traitement associé, de la transpiration, et aussi, de la personne qui traite (podologue) 😉 »
    « De façon générale, je pars toujours sur 2 séances minimum espacées de 10/15 jours. Puis je m’adapte au patient et au contexte. La deuxième séance doit être réalisée à 15 jours, la 3ème séance si besoin, à trois semaines. »

 

Peut-on traiter les verrues mosaïques au laser sur un enfant ?

  • Oui, il suffit d’adapter la puissance et le rythme des impacts selon le protocole K-LASER et selon la sensibilité de l’enfant.

 

 


Vous avez aimé cet article ? Partagez le !

Les derniers articles

Suivez toute notre actualité

C'est les vacances !

L’équipe K-LASER sera de retour le 16 août pour échanger avec vous.

Nous vous souhaitons un bel été !