publié le 23 février 2022

Protocole : mucites

La mucite, inflammation des muqueuses orales, est un effet secondaire des traitements de chimiothérapie et radiothérapie.
Plus ou moins sévères, elles peuvent être très douloureuses et engendrer une surinfection ou des ulcérations, compromettant la nutrition et amenant éventuellement à l’interruption du traitement anti-cancer en cours.
Le laser est utilisé pour accélérer la cicatrisation des mucites et diminuer radicalement les douleurs liées à l’inflammation. Les faisceaux lumineux relancent une biostimulation cellulaire et une synthèse de collagène.
De nombreux services d’oncologie les utilisent depuis plusieurs années avec de très bons résultats, validés par des études scientifiques (2 nouvelles études sont en cours justement avec le K-LASER pour l’utilisation en préventif et curatif des mucites).

Protocole K-LASER :

 

Le rythme diffère selon l’objectif du traitement :
Pour un traitement préventif : 1 séance par jour ou tous les 2 jours.
Pour un traitement curatif : 2 séances par jour espacées de 4h minimum – pendant 4 jours.
Le rythme doit être adapté en fonction des résultats de la séance précédente.
Durée de la séance :
Environ 2 minutes (sans consommable)
Dosimètrie :
Il ne faut pas dépasser 10 Joules/cm².
Le geste à employer :
Ne pas rester en point fixe. Balayer l’ensemble de la bouche en un mouvement continu (rotatif ou de va et vient) à une distance de 2 ou 3 cm des lésions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le !

Les derniers articles

Suivez toute notre actualité

 

Fusion entre K-LASER et INDIBACommuniqué de presse

INDIBA S.A et Eltech K-laser S.r.l, deux experts de l’innovation et leaders mondiaux dans leurs domaines respectifs unissent leurs forces pour un avenir commun et de nouvelles opportunités mondiales.